Le bonapartisme est un syncrétisme économique et social que l’on peut résumer ainsi : 

  • libéralisme à l’intérieur et libre-échangisme à l’extérieur, tempérés par une forte dose de dirigisme et de nationalisme économique.

  • Anticapitalisme pour des raisons sociales et humaines et anticommunisme pour la défense de la liberté.

  • Association capital/travail (participation) dans les grands ensembles économiques.

  • Attachement à la propriété individuelle des moyens de production dans les petites unités.

  • Humanisme corrigé d’une touche d’industrialisme.