Notre bonapartisme !

Le bonapartisme tel que nous l'entendons à France Bonapartiste ne se veut ni à gauche ni à droite. Tout comme le bonapartisme originel, il se veut le rassemblement de tous les Français autour d'idées simples comme "la Souveraineté Populaire, l’Indépendance Nationale, le Progrès Social, l'Autorité de l’Etat". Il va de soit qu'un tel courant politique va plus que d'autres regrouper en son sein des militants venant de milieux très différents, pas forcément compatible d'un premier abord.

Certains reprochent à France Bonapartiste d'être trop à gauche, d'être un repère de jacobins, de n'être que le nid de misérables arrivistes ne rêvant que de gloriole… On nous reproche de ne pas soutenir la Droite Nationale, mais ce courant s'inscrit-il dans la pensée bonapartiste ? Par certains aspects oui mais pour les autres…

D'autres nous reprochent notre " souverainisme ", critique notre vision de la France. Ils ne comprennent pas notre amour de la patrie, notre fois en la nation. Ils vont nous traiter de réacs ou bien de démagos avec nos idées d'Ordre et de Progrès. Ils vont jusqu'à nous traiter de partisans d'une droite extrème et ce en totale contradiction de nos précédents détracteurs.

En fait, France Bonapartiste est au-dessus de tout ça, notre mouvement comme je l'ai déjà dit n'est ni à droite ni à gauche, par contre s'y retrouvent des gens de tous les horizons. Nous avons dans nos rangs des bonapartistes purs et durs, des souverainistes, des gaullistes déçus par les soit-disants héritiers du Général, des anciens du Pôle Républicain. Nous avons aussi d'anciens anarchistes, des militants régionalistes repentis, d'anciens communistes ou socialistes. Nous avons aussi parmi nous d'anciens militants ou sympathisants de la droite dite "nationale" voire extrème, des royalistes venant des deux familles. Il y a aussi parmi nous des militants et des sympathisants vierges de toutes appartenances politiques. Toutes ces différences sont pour nous une chance car elles nous apportent des idées et des expériences importantes pour notre développement.

Nous sommes tous des bonapartistes, notre but commun le bien de la France et des Français. Alors tous unis, bonapartistes dynastiques, bonapartistes indépendants, de droite, de gauche, du milieu ou bien de nulle part, menons le combat coude à coude. Unissons-nous, tous derrière l'Aigle Impérial qui de clochers en clochers volera vers une France nouvelle

David Saforcada

Président de France Bonapartiste